On me demande un certificat délivré ou visé par le Ministère de l'éducation Nationale. Pourquoi mon diplôme enregistré au RNCP au niveau I est-il refusé, il est pourtant reconnu par l’Etat ?

En France, il y a deux types de reconnaissance officielle par l'Etat du niveau des diplômes : 

  •     Une reconnaissance académique du niveau d'études effectuée sous la responsabilité du ministère de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur (diplômes et grades universitaires, niveaux Bac + 3, +5,…)
  •    Une reconnaissance professionnelle du niveau de qualification effectuée sous la responsabilité du ministère chargé de la formation professionnelle (du niveau V au niveau I). 

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles est le support de cette reconnaissance professionnelle. C'est une base de données juridique portant sur les diplômes, titres, certificats,....., dont le niveau de qualification professionnelle  est officiellement reconnu. 

Certains diplômes bénéficient d'une double reconnaissance académique et professionnelle de leur niveau et sont enregistrés de droit au RNCP. C'est le cas des diplômes nationaux universitaires (Licences, Masters, Doctorats), des diplômes bénéficiant du visa académique du ministère de l'enseignement supérieur comme les diplômes de certaines écoles supérieures de commerce, ainsi que des Titres d’ingénieur diplômé habilités par la Commission du Titre d’Ingénieur (CTI).

Ce n’est pas le cas des autres certifications professionnelles enregistrées au RNCP.