Actualités

[13/07/18]

Evolutions des numéros  de fiches RNCP des licences professionnelles

Les diplômes portant grade délivrés au nom du ministre de l’enseignement supérieur sont classés par mention et non plus par spécialité depuis la parution de la nomenclature des diplômes nationaux en 2014.

Des « fiches  nationales » ont été élaborées pour les licences (fiches publiées depuis près de deux ans) et pour les licences professionnelles. Ces dernières viennent d’être publiées au RNCP.  Une seule fiche recense ainsi toutes les universités accréditées au niveau d’une mention de licence professionnelle.

La publication de cette liste nationale s’est traduite par « l’inactivation » des fiches de licences professionnelles créées jusqu’à présent au nom de chaque université. Ainsi ces fiches font apparaître une mention selon laquelle la certification n’est plus délivrée, mais reste accessible sous une autre forme (voir la rubrique  fiche active ou inactive).

Le système d’information de la Commission Nationale de la Certification Professionnelle ne permet pas d’établir la correspondance entre les anciennes fiches au niveau de la mention et la fiche nationale qui les remplace. Pour vous permettre malgré tout de retrouver le lien entre ces fiches devenues inactives et les fiches nationales, la CNCP publie une liste des références des fiches nationales ainsi que la série de fiches inactivées qui y sont reliées.

Il est possible que des numéros de fiches correspondant à d’anciens diplômes figurent dans la série des fiches inactives : en effet, la CNCP n’ayant pas eu d’information, elles figuraient comme « actives » avant la publication des fiches nationales.

En ce qui concerne l’éligibilité au CPF, la nécessité d’opérer des traitements informatiques, qui ne dépendent pas de la CNCP semble amener pour quelques temps à la pérennisation des numéros de CPF actuellement en cours. Les informations complémentaires sur  cette question dépendent de Certif-Info et  de la Caisse des Dépôts.

[06/07/18]

Dernières certifications recensées : 90 certifications ont été recensées en Commission plénière le 6 juillet 2018 (133 demandes examinées).

[28/05/18]

Dernières certifications recensées : 70 certifications ont été recensées en Commission plénière le 25 mai 2018 (100 demandes examinées).

[28/03/18]

L’année 2017 est marquée par une activité intense, croissance des demandes d’enregistrement et/ou de renouvellement au RNCP, maintien à un niveau élevé des demandes de recensement à l’Inventaire. Cette intensité concerne également les autres activités de la commission, qu’il s’agisse de l’approfondissement de la mise en œuvre des blocs de compétences, de l’actualisation permanente des enregistrements de droit et sur demande, de la qualité de l’information portée sur ses bases de données ou encore du haut niveau de service que la CNCP apporte au quotidien dans les réponses personnalisées aux questions qui lui sont posées  notamment sur cncp.info.

[27/03/18]

Dernières certifications recensées : 81 certifications ont été recensées en Commission plénière le 26 mars 2018 (100 demandes examinées).

[08/03/18]

Depuis quelques années, la Commission connait une demande croissante pour l’enregistrement de certifications de coach professionnel comme en témoigne le nombre de certifications aujourd’hui enregistrées et visant les compétences permettant l'exercice de ce métier.

Dès les premières demandes déposées en 2015, la Commission a diligenté une première expertise visant à fixer des indicateurs et critères permettant d’analyser ces demandes de manière homogène et en mettant l’accent sur les données d’insertion correspondant la plupart du temps à des cadres d’emploi en émergence.

Dans le cadre de sa mission visant une meilleure lisibilité de l’information, elle a retenu le principe d’une harmonisation des intitulés pour celui de « Coach professionnel » et préconisé au regard de la description des activités de ce métier, le principe d’un enregistrement au niveau II lorsque les demandes remplissaient l'ensemble des critères habituels de la Commission.

Les premières certifications enregistrées avant ce travail d'analyse approfondi, qui ont parfois fait l'objet d'un enregistrement au niveau I, sont bien évidemment amenées à être reclassées au niveau II.

[19/02/18]

Dernières certifications recensées : 100 certifications ont été recensées en Commission plénière le 16 février 2018 (114 demandes examinées).

[20/11/17]

Dernières certifications recensées : 54 certifications ont été recensées en Commission plénière le 17 novembre 2017 (64 demandes examinées)

[06/11/17]

Les blocs de compétences ont été introduits dans le code du travail par la loi du 5 mars 2014[1] dans les dispositions relatives aux formations éligibles au Compte personnel de formation - CPF- (art L.6323-6). Leur utilisation a été ensuite étendue par la loi du 8 août 2016[2] aux plans de formation (L6321-1) et aux périodes de professionnalisation (art L6324-1). Leur vocation est donc essentiellement de servir de repère dans le cadre d’une dynamique de formation tout au long de la vie, tout en laissant les certificateurs responsables de l’identification des blocs et de leur pédagogie.

Pages